Conques et le vignoble de Marcillac

En quelques mots...

Dès le IXe siècle, la destinée du vignoble de Marcillac fut liée aux personnages qui ont marqué l’histoire de la région. Moines de Conques, notables de Rodez, comtes du Rouergue… ont fait son opulence.
Le vignoble de Marcillac est aussi empreint de l’ouvrage des hommes, ces « journaliers » d’autrefois. Avec ardeur et bon sens, ils ont dompté cette terre rude, aménageant à flanc de coteaux des murets en pierre sèche afin de cultiver la vigne.

En 1852, avec 2398 hectares cultivées, le vignoble de Marcillac était à son apogée. Mais les attaques de parasites sur la vigne, les grandes guerres, la fermeture des mines de Decazeville, les aléas climatiques… vont enclencher son agonie. À partir de 1960, une poignée d’hommes décident de le ressusciter.

Paysages et tradition

Véritable labyrinthe de vallées, lentement creusé par les ruisseaux prédominants, le Vallon de Marcillac résulte d’un vaste effondrement qui suivit le soulèvement du sud-ouest du massif central. Cette zone de semi-montagne offre des coteaux bien exposés aux couleurs nuancées : ocres, lie de vin, rouge… provenant de terrains argileux/gréseux, les rougiers dont la couleur grenat participe à la beauté du vallon, ou de terrains calcaires, les causses. La vigne s’y cultive en terrasse sur des côteaux escarpés.

En juin, à la Pentecôte, la Saint-Bourrou se déroule à Marcillac et célèbre l’apparition des premiers bourgeons (bourrou en occitan) dans les vignes. À cette occasion, le chapitre de la confrérie, composé de 16 membres, se rassemble et procède à des intronisations pour accueillir de nouveaux membres qui se devront de défendre à leur tour les bienfaits du vin de Marcillac. Le vignoble de Marcillac étant millénaire, pour conserver le lien avec ses origines, les échansons ont opté pour la robe qui rappelle l’habit des moines. Le tassou de dégustation est leur emblème. Les festivités se terminent toujours par le chant « lou saumansés » nom occitan du mansois, cépage principal des vins de Marcillac.

Patrimoine inscrit

  • Les terrasses de Marcillac
Carte de la France Iter Vitis

Les commentaires sont fermés